Makrouts (Bédouzada du 20 juin 2015)

Les makrouts font partie de la pâtisserie traditionnelle orientale. Ils sont particulièrement partagés pendant le mois du ramadan. Chaque makrout enrichi à la B12 par le procédé suivant contient 10 µg (microgrammes) de B12, ce qui correspond à une dose journalière.

Ingrédients pour une cinquantaine de petits makrouts :

  • Pâte :
    • 500 g  de semoule de blé fine
    • 250 g de margarine
    • ½ cuillère à café de sel
    • Eau
  • Farce :
    • 125 g de pâte de dattes
    • Un peu d’huile de colza
    • 1 à 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
    • ¼ de cuillère à café de levure chimique
  • Glaçage végane à la B12 façon « miel » :
    • Au moins 200 g de sirop de glucose arôme miel tiédi
    • Eau de fleur d’oranger (à votre goût)
    • 500 µg (microgrammes) de vitamine B12 (ouvrir une gélule Solgar par exemple)

Mode opératoire :

Préchauffer le four à 180° C.

Verser la semoule dans une guess’a (grande bassine), ajouter le sel, puis la margarine ramollie. Sabler la semoule avec la paume des mains pour obtenir une boule dont on peut former des boudins. Il est nécessaire d’ajuster la texture et l’élasticité en ajoutant une petite quantité d’eau, pour que la pâte ne soit ni collante ni friable. Travailler rapidement du bout des doigts.

Laisser reposer 1 à 2 h, ou même une matinée. Une fois la pâte reposée, la travailler à nouveau et la diviser en petites boules. Réserver.

Pendant ce temps, préparer la farce en mélangeant tous ses ingrédients. Travailler à la main pour obtenir une farce bien molle. Selon la texture de la pâte de dattes, il est nécessaire d’ajuster la quantité d’huile de colza. Former de petites boules avec la farce, puis faire de chaque boule un boudin de petit diamètre.

Former de gros boudins de 3 ou 4 cm de diamètre, mais avec la pâte de semoule cette fois. Créer une cavité dans la longueur des gros boudins, afin d’y fourrer les boudins de dattes écrasées. Refermer la pâte de semoule par-dessus en pinçant avec les doigts. Rouler délicatement les boudins fourrés, sans mêler la pâte de dattes du cœur à la pâte de semoule.

Tronçonner les boudins fourrés en biais, pour former des losanges au couteau. Déposer les losanges sur une plaque de cuisson en les serrant bien les uns contre les autres, afin que la farce cuise le moins possible sur les côtés. Enfourner à 200° C (préchauffage requis), plutôt en haut du four, jusqu’à ce que les makrouts dorent.

Laisser refroidir, puis tremper chaque makrout dans le sirop de glucose tiédi, auquel de la fleur d’oranger a été ajoutée, ainsi que le contenu d’une gélule de 500 µg (microgrammes) de vitamine B12.

Servir avec une boisson parfumée telle qu’un thé à la menthe.

Recette de Catherine Sanrey (adaptée de la tradition).